Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 08:01
tous concernés

TOUS CONCERNES

Mobilisons-nous pour défendre nos services publics.

Le 1er Ministre Manuel Valls a confirmé lors de son discours de politique générale à l’assemblée nationale, sa politique d’austérité qui frappe de plein fouet salariés, retraités et privés d’emploi.

40 milliards d’euros pour le pacte de responsabilité,

2 milliards d’euros en moins pour la sécurité sociale,

200 milliards d’euros d’aide et d’exonérations fiscales par an,

11 milliards d’euros en moins pour les services publics territoriaux ainsi que la poursuite de la réforme territoriale ainsi que la suppression des départements entre 2015 et 2017.

Ce que cela veut dire pour la population de Champigny sur Marne, les services publics, les Centres de santé, restauration scolaire, centres de vacances, maisons de quartiers, entretien des rues et de l’espace public… Chaque jour, les services publics sont utiles à la vie de milliers de familles Campinoises. Sans eux, nombre d’entre elles verraient leurs conditions de vies déjà difficiles devenir insupportables. Sans eux, les fractures sociales qui provoquent déjà des drames n’en seraient que plus destructrices.

Pourtant leur existence même est remise en cause par la décision du gouvernement de réduire les dotations aux collectivités, à Champigny comme pour toutes les communes. Pour notre ville cela représente 2,5 millions pour 2015 en moins sur le budget communal. 2.5 millions c’est l’équivalent des dépenses de fonctionnement des crèches municipales sur un an ou la rénovation de l’Ecole Irène Joliot Curie.

Cette austérité que veut imposer le gouvernement aux collectivités et à la grande majorité d’entre-nous est inacceptable.

Elle l’est d’autant plus qu’elle enfonce encore un peu plus le pays dans la récession et le chômage.

Les collectivités représentent 71% de l’investissement public du pays. Réduire les dotations aux collectivités c’est assécher les carnets de commande de nombreuses entreprises, notamment celles du BTP.

De plus, cela se traduira par des suppressions de millions d’emplois. La remise en cause voire la suppression du Département du Val de Marne prévue en 2017 si nous ne menons pas la lutte, ce sera 35 000 emplois supprimés.

Tout cela au nom d’un «pacte de responsabilité»( 40 milliards d’€) qui n’a d’autre objectif que de faire des cadeaux supplémentaires aux grosses entreprises par la baisse de l’impôt et des cotisations patronales sans aucune contre partie pour l’emploi et la croissance.

Nous vous invitons à signer cette pétition pour demander l’arrêt immédiat de ces politiques d’austérité qui détruisent les emplois, les services publiques et appauvrit les populations.

Syndicat général du personnel territorial actif et retraité de Champigny sur marne
14 rue Louis Talamoni 94507 Champigny sur marne cedex
tel: 01 45 16 41 62 cgt.territoriaux@mairie-champigny94.fr

Partager cet article
Repost0
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 07:15
tract sur les réformes territoriale

Réforme territoriale

Après le vote de l’Assemblée,

la bataille continue !

L’Assemblée nationale a adopté le projet de loi relatif notamment au nouveau découpage des régions avec 261 voix pour, 205 contre et 85 abstentions.

Depuis les annonces présidentielles du 3 juin dernier, le débat public sur l’organisation territoriale de notre République s’est résumé à une pathétique parodie de la conférence de Yalta. La carte régionale s’est construite au gré des rapports de force en territoire, du poids politique national de certains élus locaux voire de leur proximité personnelle avec les cercles gouvernementaux. Une fois de plus, les citoyens usagers et les personnels sont placés autoritairement devant le fait accompli.

Cette situation scandaleuse met en lumière toute la pertinence de l’exigence grandissante d’une consultation de la population sur le projet de réforme territoriale.

La Fédération CGT des Services publics, première organisation syndicale dans la Fonction publique territoriale, est déterminée à continuer d’apporter sa contribution au combat d’intérêt général contre la réforme portée par le gouvernement.

En parfaite cohérence avec le Pacte dit de responsabilité, ce projet a pour objectif de réduire les dépenses publiques, et ainsi de baisser le niveau de la participation des entreprises et du capital au financement de notre modèle social, de nos services publics, de notre système de protection sociale.

Le gouvernement Valls reprend ainsi les vieilles recettes austéritaires de ses prédécesseurs Ayrault et Fillon. Déjà utilisées par Margaret Thatcher et plus récemment en Grèce, en Espagne et au Portugal, elles ont fait la preuve de leur inefficacité économique, de leurs effets dévastateurs pour la cohésion sociale et l’emploi.

Couplées à la métropolisation et à l’intercommunalité à marche forcée, la réduction du nombre de régions et la suppression des conseils généraux, si elles deviennent effectives, affaibliront la démocratie et le service public de proximité. Se poursuivrait ainsi le dessein si cher aux sociaux-libéraux, visant la construction d’une Europe fédérale, structurée en fonction des impératifs de la guerre économique mondialisée.

La Fédération CGT des Services publics rejette cette conception de l’organisation territoriale qui porte atteinte aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, et aux principes fondateurs de la République décentralisée : proximité, libre administration, autonomie financière, solidarité, cohérence nationale, égalité de traitement.

D’autres choix sont possibles pour l’emploi, les salaires et le service public, notamment si l’on mobilise ne serait-ce qu’une partie des 200 milliards d’aides et d’exonérations fiscales et sociales dont bénéficie le patronat.

L’heure est donc à l’intervention la plus large possible de toutes celles et ceux qui refusent cette régression en termes de démocratie, de service public, de vivre ensemble.

La Fédération CGT des Services publics appelle ses syndicats à poursuivre et amplifier les luttes engagées dans les collectivités. Elle met en perspective une étape nationale d’action dans le cadre de la construction interprofessionnelle de la rentrée sociale. Notre organisation continuera d’œuvrer à l’abrogation de la loi de métropolisation et à l’abandon des projets de loi Lebranchu de réforme territoriale. Avec les personnels, elle poursuivra le combat pour la défense et le développement des services publics territoriaux et des emplois qui les font vivre.

Quand on se bat et que l’on construit ensemble on va beaucoup mieux !

Pétition pour exiger l’abrogation de la loi de métropolisation

Cette loi prévoit entre autres, à partir du 1er janvier 2016 pour la petite couronne parisienne, la disparition des intercommunalités, voire même des départements 92-93-94 (une étude dans ce sens a été décidée par le gouvernement à la demande des députés PS). La refonte complète des compétences de plusieurs collectivités et d’intercommunalités, à l'intérieur de la métropole GRAND PARIS est entreprise alors qu’aucun bilan sérieux sur les précédentes phases de décentralisation n’a été établi.

Pourtant, la métropolisation comporte des risques comme la désertification de certaines parties du territoire, l’inégalité de traitement entre usagers selon les régions, les mises en concurrence entre collectivités et de grandes incertitudes pour les personnels.

En effet, cette loi développe la mutualisation de moyens entre collectivités, avec l’objectif avoué de rationaliser les moyens dans un contexte de baisse drastique des budgets publics !

Cette instabilité en termes d’organisation des services et de conditions d’emploi pour les personnels représente un nouveau recul de la qualité du service public !

La CGT et les signataires rejettent cette conception négative de la mutualisation, synonyme de dégradation de la qualité du service public et des conditions de travail et d’emploi des agents.

ENSEMBLE NOUS EXIGEONS :

  • L’abrogation de la loi de métropolisation qui impactera inévitablement l’organisation démocratique de la république ;
  • Le maintien et le développement du service et de l’emploi public, pour la satisfaction des besoins des usagers.
  • Un financement pérenne et solidaire des collectivités locales et de leurs services publics.
  • Le maintien et le développement des droits et garanties collectifs et individuels des personnels territoriaux.
Partager cet article
Repost0
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 09:24
JOURNEE D’ACTION DU 1ER MAI 2015

JOURNEE D’ACTION DU 1ER MAI 2015
______________________________________
Départ à 15h de République vers Nation
Via Boulevard Voltaire

************************

Départ en car devant la Mairie à 14h
..............................................................................................
Ensemble le 1er mai
pour mondialiser le progrès social
Le 1er mai, journée de solidarité internationale des travailleurs aura cette année une dimension particulière dans le pays et dans toute l’Europe.
Face aux échecs des politiques d’austérité et aux dégâts économiques et sociaux, des mobilisations et des résistances se font chaque jour plus fortes : Grèce, Espagne, Portugal, Irlande… L’exigence de politiques au service du progrès social s’affirme et génère une confiance nouvelle.
Les luttes multiples qui se font écho dans tout le pays s’inscrivent dans cet élan nouveau et qui s’est concrétisé le 9 avril au travers de centaines de milliers de manifestants.
À l’instar de ce mouvement la Confédération Européenne des Syndicats appelle à mobiliser le 1er mai dans toute l’Europe pour s’opposer aux conséquences de la crise financière imposée par l’Union Européenne et faire entendre son plan d’investissement pour créer des millions d’emplois en réorientant 2 % du PIB européen.
Loin d’être un feu de paille, cette montée du mécontentement doit s’amplifier avec de nouveaux moments de mobilisations interprofessionnelles pour faire entendre les revendications et s’opposer à la politique du Medef.
Le projet de loi sur le dialogue social, les négociations sur les retraites complémentaires alertent le monde du travail sur les risques graves de nouveaux reculs si la mobilisation ne monte pas en puissance.
Plus haut et plus fort, le besoin d’une autre répartition des richesses doit résonner. Augmenter les salaires et les pensions, égalité salariale, plus de droits pour les salariés, telles sont les
propositions et revendications de la CGT pour sortir de la crise et revaloriser le travail. Elles sont les conditions du financement de la protection sociale pour garantir les droits à la santé et à la
retraite.C’est un message d’espoir et de détermination que nous voulons envoyer aux jeunes et aux privés d’emploi et à toutes celles et ceux qui subissent précarité et chômage.Ensemble,

le 1er mai pour porter la solidarité internationale et l’exigence d’un futur meilleur pour les générations à venir.
Urgence de progrès social et volonté d’une Europe humaniste qui fait face à ses responsabilités, pour en finir avec l’horreur des naufrages de populations en quête de sécurité et d’avenir,
seront au coeur des aspirations pour refuser l’inacceptable.
Pour la CGT, la démocratie, la république, la paix, les libertés de pensée et d’expression sont des biens communs qu’elle est décidée à défendre face à tous les totalitarismes, aux discours haineux, aux tentatives de division et de stigmatisation.
Elle appelle les salarié-e-s, les retraité-e-s, les privé-e-s d’emploi et les jeunes à participer aux nombreuses manifestations organisées le 1er mai pour porter tous ensemble leurs exigences au gouvernement et au patronat.

Partager cet article
Repost0
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 08:03
PERMANENCES

Extension de l’hôtel de Ville 3ème étage

PERMANENCES

TOUS LES MARDIS APRÈS-MIDI

DE 13h30 à 17h

MAI 2015

mardi 5, mardi 12, mardi 26

JUIN 2015

mardi 2, mardi 9, mardi 16, mardi 23 , mardi 30

Syndicat général du personnel territorial actif et retraité de Champigny sur marne
14 rue Louis Talamoni 94507 Champigny sur marne cedex
tel: 01 45 16 41 62 cgt.territoriaux@mairie-champigny94.fr

Partager cet article
Repost0
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 18:49

 

 

Sans-titre-2-copie-1.jpg

 

 

Cher(e)s camarades,
Comme vous le savez, une délégation de l’Union départementale se rendra à Santiago de Cuba
du 28 avril au 5 mai prochain. Ce sera l’occasion de rencontres internationales autour du 1er
mai.
Conformément aux décisions du congrès, cette rencontre a pour but de développer les
coopérations entre nos organisations syndicales respectives. Les échanges sur nos vécus
respectifs, dans des contextes très différents, avec une histoire et des choix politiques très
différents alimenteront nos réflexions mutuelles sur les orientations et les luttes à conduire.
Cet échange sera partagé lors d’une soirée de restitution festive dont la date reste à fixer avant
l’été.
Le blocus que subit CUBA dure depuis des décennies maintenant et perdure malgré toutes les
déclarations sur la reprise des relations des Etats Unis avec Cuba. Ce blocus empêche
l’approvisionnement de CUBA en produit courants, parfois de première nécessité, voire vitaux.
Aussi, notre coopération ne peut se concevoir sans une solidarité concrète. Notre délégation
sera une opportunité de leur porter quelques produits et objets qui leur font gravement défaut.
Nous attendons leurs demandes précises mais d’ores et déjà, nous lançons une collecte :
    - de produits d’hygiènes : savons, dentifrices…
    - de médicaments faciles à transporter dans nos bagages, c'est-à-dire pouvant se
transporter sans conditions de conservation particulières : aspirine, antalgiques,
antibiotiques ou autres. Les boites doivent être entières et avec notices.
    - Ils ont aussi un grand besoin de produits de haute technologie (appareils photos,
lecteurs, CD, clés USB…). Nous avons toutefois une limite de poids de bagages, ce qui
nous contraint à rester sur de petits objets.
    - Bien entendu, l’argent, en euros ou dollars est aussi le bienvenu dans cette île coupée
du monde à cause des choix (des peurs ?) des impérialistes américains mais aussi
européens.

 

Dès la réunion de la commission exécutive du 14 avril, nous récolterons ce que vous porterez,
et ce jusqu’au 21 avril, date où nous répartirons le produit de la collecte entre tous les membres
de la délégation.
Merci de voir autour de vous, dans vos syndicats, quelle participation est possible. Le produit
de la collecte est à porter à l’UD au bureau 309 au plus tard le 21 avril midi.


Pour le Bureau
Anita MASSELIER

 

11, 13 rue des Archives – 94010 CRETEIL CEDEX - 01 41 94 94 00 – CCP 76 70 34 N PARIS
Fax : 01 41 94 94 33 – E-mail : infos@cgt94.fr – Internet : http://www.cgt94.fr

 

 

 


Partager cet article
Repost0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 08:26

                                            en-t-te.jpg

JOURNEE D’ACTION INTERPROFESSIONNELLE POUR DIRE

« NON AUX POLITIQUES D’AUSTERITE

ET DE REGRESSION SOCIALE»

JEUDI 9 AVRIL 2015

Départ 13h place d’Italie en direction des  Invalides

 

DEPART EN CAR 12H DEVANT LA MAIRIE

 

Assemblee generale

des personnels

le lundu 30 mars à 2015

de 10h30 à 12h

salle du Conseil Municipal

 

 

 

 

Syndicat général du personnel territorial actif et retraité de Champigny sur marne
14 rue Louis Talamoni  94507 Champigny sur marne cedex
tel: 01 45 16 41 62
cgt.territoriaux@mairie-champigny94.fr

Partager cet article
Repost0
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 05:58

Chiffres du chômage

Légère baisse ou vraie hausse ?
mercredi 25 février 2015

Premiers chiffres du chômage 2015 : l’urgence d’une autre politique confirmée

PDF - 151.6 ko
Texte en pdf

Malgré la présentation qui en est faite, les chiffres du chômage de janvier 2015 confirment la progression de 2014. En effet, si on peut se féliciter des 19100 inscrits de moins à Pôle emploi, en incluant les chômeurs ayant exercé une petite activité, la hausse est de 0,3 %. Par ailleurs, le chômage des jeunes, celui des chômeurs de longue durée et des plus de 50 ans ne cessent de s’aggraver. Plus que jamais nous devons tous prêter attention aux catégories B et C, c’est à dire aux salariés inscrits au chômage et travaillant partiellement : au-delà des désormais 3,5 millions d’inscrits au chômage total (catégorie A), ils sont désormais presque 2 millions à vivre la précarité du travail aléatoire, la spirale des petits boulots et du temps partiel imposé.

L’impasse des politiques d’austérité est patente : pour retrouver la croissance, il faut changer d’orientation et cesser de détruire les investissements publics, retrouver une politique industrielle digne des enjeux de notre époque. Les milliards d’aides accordées au patronat n’ont pas créé d’emplois, il faut en faire le bilan et conditionner strictement ces aides à des embauches, à la relocalisation des emplois.

De plus alors que moins d’un chômeur sur deux est indemnisé par l’assurance chômage ( 2,5 millions sur 5,5 , et 3,5 si on rajoute les minima sociaux ... ), le gouvernement sous la pression de l’UE continue de stigmatiser les demandeurs d’emploi.

La convention 2014 a à peine commencé à produire ses effets depuis le 1er juillet, les droits rechargeables non épuisables depuis le 1er octobre, générant des économies considérables sur le dos des seuls privés d’emploi indemnisés, qu’il est déjà question pour MM. Valls et Macron de réduire les allocations... Face aux libéraux qui demandent toujours moins de droits sociaux pour mieux s’accaparer les richesses créées par le travail, la CGT propose une politique de relance, de lutte contre la fraude et l’optimisation fiscales, et appelle les salarié-e-s comme les privés d’emploi à se mobiliser pour l’emploi et les droits sociaux et contre l’austérité.

Le 3 mars, des mobilisations à l’initiative de nos organisations auront lieu à l’occasion de la négociation, exigée par la CGT, d’un avenant à la convention UNEDIC pour pallier le problème des droits rechargeables non épuisables.

Montreuil, le 25 février 2015

Partager cet article
Repost0
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 05:54
Rencontre nationale « L’égalité entre les femmes et les hommes : plus que jamais d’actualité pour la CGT ! »


À l’occasion de la journée internationale pour les droits des femmes du 8 mars 2015, la CGT organise, quelques jours avant, une journée de rencontre nationale sur le thème : « L’égalité entre les femmes et les hommes : plus que jamais d’actualité pour la CGT ! »

Cette journée se tiendra le jeudi 5 mars 2015, de 9h00 à 17h00, à Montreuil, au siège de la CGT. 
- Voir les autres initiatives de la CGT autour du 8 mars 2015

- Voir notre dossier « 8 mars 2015 »

- Voir le dossier « Égalité Femmes/Hommes ».

Programme de la journée
« L’égalité entre les femmes et les hommes : plus que jamais d’actualité pour la CGT ! »
  • 9h00 - Accueil des participant-e-s

La perspective de cette matinée sera de proposer un nouveau plan d’action pour l’application de la charte égalité de la CGT. Ce nouveau plan sera soumis par la suite au comité confédéral national (CCN) de la CGT.

  • 9h30 - Introduction de la journée par Céline Verzeletti (secrétaire de la CGT)
  • 9h45 - Présentation du bilan de la charte égalité de la CGT : Rachel Silvera et Clémence Helfter
  • 10h30 Mise en place de trois ateliers :
    • Atelier 1 : dynamiser l’activité des collectifs femmes-mixité dans les différentes organisations. Animation : Muriel Marcilloux et Raphaëlle Manière
    • Atelier 2 : Syndicalisation des femmes, formation et accès aux responsabilités syndicales. Animation : Maryse Dumas, Annick Jeannette Stiti, Patrick Brody, Nadine Prigent
    • Atelier 3 : Négociation et accords égalité femmes-hommes dans les entreprises. Animation : Michel Miné, Sylvie Vachoux et Clémence Helfter
  • 12h00 - Inauguration de l’exposition « Les femmes lors de la première guerre mondiale » dans le cadre des 120 ans de la CGT
  • 12h30-14h30 - Déjeuner pris en commun
  • 14h30-15h00 - 120 ans de luttes de femmes dans et avec la CGT, Maryse Dumas
  • 15h00-16h30 - Table ronde sur l’Europe, mettant en perspective le congrès de la confédération européenne des syndicats (CES) et débat animé par Marie-France Boutroue, en présence de France Sponem, présidente du comité des femmes de la CES et des camarades du Portugal, de Grèce et d’Italie
  • 16h45-17h00 - Conclusions et clotûre de la journée : perspectives de luttes et feuille de route syndicale pour l’égalité, par Sophie Binet (pilote de la commission Femmes-Mixité de la CGT)
Partager cet article
Repost0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 09:29

 

Sans-titre-2-copie-1.jpg    Centre de santé, bourse du travail, croix rouge..

 

POUR  LES SALARIES, LES CHOMEURS,

LES  PLUS DEMUNIS DE NOTRE VILLE

NON À LA VENTE

PAR LA MAIRIE DES BATIMENTS ASSOCIATIFS A VILLEJUIF !!

 

L’équipe de la majorité municipale a pour projet de faire passer au conseil municipal des réductions budgétaires drastiques et la vente d’une série de bâtiments municipaux qui hébergent actuellement des associations qui effectuent un travail important sur la ville.

 

Parmi elles et pour les plus symboliques, la Bourse du travail (la maison des salariés de la ville), basée à Villejuif depuis des décennies et qui permet chaque année, à des centaines de salariés, d’obtenir une orientation ainsi qu’une aide juridique gratuite alors que les services d’un avocat spécialisé en droit du travail leur couteraient au minimum plusieurs  centaines d’euros !   Ce choix est d’autant plus contestable en période de crise et de plans de licenciements massifs au moment même où les besoins des salariés se font encore plus criants !

 

Également dans le viseur de la mairie, le bâtiment de la CROIX ROUGE qui vient en aide aux plus démunisEt comment accepter la réduction des budgets de rénovation nécessaires du centre municipal de santé Pierre ROUQUES alors que les besoins de soins et l’accès de tous à la santé sont des valeurs si essentielles ?!

 

c'est une politique de casse sociale!

 

Pour signifier votre refus à la municipalité, nous vous appelons à vous mobiliser en signant massivement cette pétition et en participant aux actions à venir pour garder la parole sur le devenir de votre ville.

 

NOM – PRENOM

SITUATION /

ENTREPRISE

Portable

MAIL

SIGNATURE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos coordonnées (portable et mail) ne seront pas communiquées et resteront confidentielles.

 

Pétition à adresser à BOURSE DU TRAVAIL –

UNION LOCALE CGT

      16,  rue Jean JAURES. 94800 VILLEJUIF  -  

Téléphone: 01 47 26 15 20

 

PDF - 149.1 kocommuniqué intersyndical

PDF - 93 ko2eme lettre ouverte au maire de villejuif
PDF - 246.1 kotract cgt
PDF - 81.1 koaffichette
PDF - 51.3 kocommuniqué suite à l'audition au commissariat du krémelin-bicêtre



Partager cet article
Repost0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 06:28

en-t-te.jpg

 

bonjour,

vous trouverez un tableau à imprimer, à l'aide duquel vous pourrez vous inscrire afin de faire des tournées de services dans le but :

- De récupérer les cahiers de revendications laissés dans les services au moment des Elections professionnelles
- faire signer la pétition mutuelle
- discuter avec nos collègues des actions à venir et notamment de la journée d'action du 9 avril prochain contre l'austérité (en PJ le tract)

- Et de la journée morte des services publics (prévue le 14 avril prochain) avec des tracts à distribuer et une pétition également à faire signer. Je vous transmettrai plus d'informations très prochainement.

Pour ceux qui ont déjà précédemment tourné, merci de vous ré inscrire , si possible là où vous étiez déjà allés ( 2 camarades)  en sachant que même si vous n'avez pas déjà tourné, toutes les volontés sont les bienvenues.

 

Réponse par mail , dès que possible, en précisant vos disponibilités à partir de début mars (3 jours de délais à prévoir pour les détachements)

 

 

 

 

 

PLAN DE TRAVAIL SECTEUR 1
Maroc /Fouchette

 

 

OBJECTIFS : Signature pétition mutuelle,organisation de la journée rouge (, récupération des cahiers de revendications,  remise à jour des coordonnées des syndiqués, Journée d'action du 9 avril

       

DATE

HEURE

SERVICES CONCERNES

CAMARADE

 

 

SMSB
IP
Ecole Arts Plastiques
Térritorialisation

 

 

 

Piscine Delaune
Dojo
Base nautique
Salle Escrime -Ping pong
CMA Jean Vilar
Club 12- 15 ans

 

 

Ecole M. Cachin
 

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur l'Ecole

 

 

Ecole J. decour

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur le groupe scolaire

 

       
 

PLAN DE TRAVAIL SECTEUR 2
Plant Tremblay

 

 

Ecole M.Denis

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur le groupe scolaire

 

 

Ecole Léon Frapié

Agent d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur le groupe scolaire

 

 

 

Annexe Mairie du Plant
Sports
Territorialisation
Gymnase Baquet
Crèche Effel
Cimetière du centre

 

       
 

PLAN DE TRAVAIL SECTEUR 3
4 Cités - Simonettes

 
       

 

Ecole Joliot Curie

Agent d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur le groupe scolaire

 

 

 

CMA Olivier Messiaen
Territorialisation Boullereaux
Crèche Pâquerettes
Club 12/15 ans
Foyers et aide à dom (+10 personnes)

 

 

 

Cuisine Centrale
PRIJ 4 cités
Economat
Gymnase Daniel Ferry
Annexe des Cités Jardins

 

 

Ecole A. Thomas

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur l'Ecole
Foyers et aide à dom (+ 10 personnes

 

 

Ecole D.Casanova

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur le groupe scolaire

       
 

PLAN DE TRAVAIL SECTEUR 4
Mairie - HDV 

 
       

 

 

Mairie
Maison des Associations
Ancienne Mairie (urba)
Office du Tourisme
Foyer Talamoni
Service vacances (situé rue J; de Wills)
Direction des Crèches (située rue J. de Wills)
CLME (situé rue J de Wills)
Relais assistantes maternelles /Multi accueil
Gymnase Tabanelli
Médecine Professionnelle
Territorialisation
CMS Ténine
Zone bleue
Service culturel

 

 

Ecole J. Vacher

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur l'Ecole

 

 

Ecole Politzer

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur l'Ecole

 

       
 

PLAN DE TRAVAIL SECTEURS 5 & 9
Plateau + ZAC  

 
       

 

Ecole E. Cotton

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur le groupe scolaire

 

 

Ecole H. Bassis

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur le groupe scolaire

 

 

 

Territorialisation 
Dechetterie
DECV

 

 

 

Foyer Soleil
Complexe Mandela
Gymnase Paul Emile Victor
Stade Solignat
PRIJ des Chaloux + jeu de Paume

 

       
 

PLAN DE TRAVAIL SECTEURS 6
Coeuilly - Village Parisien
 

 
       

Mardi 4 novembre

10h - 12h

CMS Rouquès
CMA Gérard Philippe
Foyer Monmousseau
Stade Simone Jaffray
Stade Léon Duprat
Ehpad
Annexe Mairie
PRIJ Bring
Territorialisation

 

 

Ecole R. Rolland

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur le groupe scolaire + personnel du CLME Albert Mélé

 

 

Ecole PVC Mater

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur le groupe scolaire

 

       
 

PLAN DE TRAVAIL SECTEUR 7
Mordacs- Coeuilly 
 

 
       

 

Ecole M,Thorez

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur le groupe scolaire
PRIJ DES Mordacs
MPT Youri Gagarine
Cimetière de Coeuilly
Territorialisation
Gymnase Jessie Owens   
 

 

       
 

PLAN DE TRAVAIL SECTEUR 8
Le Bois l'Abbé 
 

 
       

 

Ecole A.France

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur le groupe scolaire  + personnel du CLMO

Laurence VIALLEFONT
Chantal CASANOVA

 

Ecole J. Solomon

Agents d'entretien
ATSEM, animateurs et tous les
personnels présents sur le groupe scolaire 

 

 

 

MPT
Médiathèque
Territorialisation
Annexe Mairie du Bois l'Abbé
Complexe Guimier
Stade Léo Lagrange
PRIJ 

 

       

 

 

Partager cet article
Repost0